×
Voir tous
DÉVELOPPEMENT DE SOI
SANTÉ NATURELLE

Channeling & EMDR

Claire Buttin

Présentation

Qui suis-je?

Le potentiel de chaque être humain est magnifique. Je suis thérapeute au sens spirituel : grâce à mes dons je suis mise en contact avec la beauté de l'Etre, et j’aide cette beauté à se restaurer, à se déployer. Je sers d'intermédiaire pour rendre visible ces parties de soi et je soutiens ce qui cherche à se mettre en mouvement… 

La séance de canalisation agit comme un soin* qui apporte un apaisement et plus de clarté. Je canalise pour la personne des messages qui aident à se reconnecter à soi, à mieux se percevoir, à ressentir son corps et ses émotions, parfois à revisiter son chemin de vie, ses mémoires du passé. On lâche du lest dans la douceur, on transforme les parties de soi souffrantes, on leur donne de l'amour.  

Parfois, la personne est peu “accessible”, comme à côté d'elle-même. Dans d’autres situations, des mécanismes de défense l'empêchent d’aller plus profondément en soi et de profiter pleinement de la canalisation. Dans ce cas, un travail sur soi pour mieux se connaître et apaiser les tensions facilitera l'accès à ces dimensions plus subtiles de l'Être. Pour accompagner ce processus, je me suis formée à la pratique de l'EMDR. 

L’EMDR est une technique spécifique qui vise à soulager les psychotraumas ou les souvenirs non résolus en aidant le cerveau à assimiler le ressenti traumatique. Elle peut être complémentaire à d’autres formes de psychothérapie.

Je propose des séances individuelles de canalisation ou d’EMDR en présentiel à Bordeaux et à Cubnezais ou en visio. Je propose aussi des canalisations audio. Vous pouvez prendre rendez-vous en ligne.

*Les termes "soin" ,"guérison" parfois employés dans cette page sont à comprendre dans le sens du "prendre soin", de la "guérison spirituelle", des plans symboliques de l'être. Choisir une approche énergétique ou spirituelle est une démarche personnelle qui engage votre subjectivité, votre responsabilité et votre discernement. Si vous souffrez d'une pathologie physique ou psychique, le suivi médical et/ou psychiatrique est nécessaire, et ces propositions ne sauraient aucun cas s'y substituer.

Ma discipline et mon approche

J’aime dire que j’aide la personne à se déployer dans sa vie : par la canalisation en lui partageant les messages du monde invisible et par l’EMDR en libérant le stress lié au traumatisme tout en l’aidant à retrouver sa force... C'est du développement personnel avec une dimension spirituelle. 

  • Les séances de canalisation

En connexion complète avec la personne qui consulte, dans un état vibratoire et de conscience légèrement modifié, je lui transmets les messages qui sont là pour elle. Tout ce qui va être dit est d'une certaine manière déjà présent avant notre rencontre. Les êtres avec qui je travaille dans le monde invisible savent exactement de quoi à besoin la personne et quels sont les objectifs à atteindre. 

C'est une magnifique collaboration qui s'installe entre la personne, le monde invisible et moi. C'est uniquement grâce à cette co-création que nous avançons pas à pas le plus loin possible. 

Il y a souvent au début de séance un temps d'échanges, où je fais passer des messages qui introduisent le travail. 

On peut me montrer des choses précises dans l’histoire de la personne : “tu as tel âge, tu ressens ceci, il se passe cela”. Ils interrogent la personne sur ce qui s’est passé pour elle, comme si elle devait retrouver dans ce passé des ressentis qu’elle a oubliés, refoulés. Je transcris leur parole, et le soin énergétique vient en même temps. On peut croiser dans les séances des événements traumatiques anciens qui résonnent toujours. 

Je suis parfois amenée à inviter la personne à entrer en elle-même, dans un voyage intérieur où les informations lui seront données, montrées directement. J’accompagne alors une forme d’hypnose ou de régression dans laquelle c’est la personne qui « voyage » et qui perçoit : des images, des mémoires, des informations qui semblent venir du passé, parfois de vies "parallèles" sur terre ou ailleurs, mais surtout qui permettent de symboliser et de libérer l’émotion d’aujourd’hui, la problématique de la vie actuelle. 

Il peut y avoir aussi des messages de défunts utiles à la libération de la personne. Dans le cheminement qu’ils poursuivent, ils ont eux aussi des caps à passer, et profitent de cette occasion pour communiquer avec leurs proches. Ce sont de très beaux moments qui libèrent aussi bien les vivants que les défunts. Ça apporte du soutien, de l’encouragement, et beaucoup d’amour. 

Pour ma part, connectée avec le monde invisible, je ressens “où ça va”, ce que ça fait cheminer à l’intérieur, en quoi l’info est importante. Cela permet l’émergence chez la personne de ce qui est inconscient et de ce qui peut être transformé. Je parle de ce que je ressens, de l’émotion à laquelle ça touche, de ce qui l’impulse, je ramène au corps, et je suis guidée jusqu’à ce que ce qui doit émerger soit pleinement ressenti, pleinement perçu par l’autre. C’est le cœur de la séance, la phase où les personnes participent le plus.

Ce sont des soins qui permettent une connexion à soi, une mise en lumière des blocages et des potentiels. Il y a un moment où le travail est fait, on me dit « on a fini pour aujourd’hui ». Ce qui pouvait être fait est fait, et c’est suffisant. On est arrivé au point où il fallait. Je reste encore connectée un petit moment s’il y a encore des questions.


  • La canalisation audio

La canalisation audio offre un soutien quand on en ressent le besoin. C’est un format qui donne de l’information sur les potentiels, encourage dans la bonne direction, et qui fonctionne très bien quand on a besoin d’entendre nos défunts. On ressent toujours l'énergie puissante et soutenante du monde invisible dans ces messages. On le perçoit dans les mots mais on peut aussi le ressentir dans son corps. Je demande toujours le nom et une photo de la personne puis je me connecte à elle : je me mets en conditions, au bon endroit, dans la bonne énergie, en prenant mon temps. La canalisation et l’enregistrement audio de ma voix durent aux alentours de 15 à 30 minutes. J’envoie sans toucher le fichier enregistré au moment de la canalisation : c’est une canalisation personnelle enregistrée en « live ». 


  • Les séances d’EMDR

L’EMDR est une technique de stimulation bilatérale du cerveau qui s’adresse généralement à toute personne qui ressent du stress, de l’angoisse ou des peurs inexpliquées et ayant des difficultés à les réguler. Ces symptômes peuvent être liés à des événements traumatiques : des violences, des deuils, des chocs, des maltraitances, des abus… ou à des souvenirs moins impactants mais non résolus. Parfois on n’est pas complètement “au courant” de notre vécu, ou en mesure de nommer le « trauma ». Insomnies, phobies, douleurs, schémas répétitifs de conflits ou de relations abusives peuvent en être le symptôme.

L’EMDR est une technique très efficace dans le soulagement des symptômes liés au stress post-traumatique quand elle s’insère dans une démarche globale et multidisciplinaire d’assimilation et de compréhension de son vécu. Elle ne se substitue pas au travail psychothérapeutique ou à la prise en charge psychiatrique vers lesquels je suis formée à adresser les personnes qui en ont besoin. 

Le psychotrauma se crée lorsqu’une personne vit une situation de stress intense dans laquelle le cerveau est dépassé. S’opère alors un mécanisme de défense et de survie empêchant le cerveau d’assimiler, d’archiver l’évènement traumatisant correctement. En effet, lorsque notre intégrité physique ou psychique est atteinte, un mécanisme d’auto-défense se met en place pour assurer notre survie. Un afflux d’hormones est sécrété pour nous permettre de réagir face au danger. S’il n’est pas possible ni de fuire ni de combattre, le cerveau “disjoncte” en dernier recours. Cela stoppe l'afflux d’hormones qui seraient alors dangereuses pour l'organisme. D’autres hormones cette fois prennent le relai, anesthésient la douleur et immobilisent le corps ; c’est l’état de figement. Dans le cerveau, l’information est coupée et ne parvient pas jusqu’au cortex préfrontal ; cela empêche la personne de traiter et d’archiver l’évènement correctement. L’information, l’énergie et le stress liés à l'événement restent bloquées dans le cerveau. Pour la personne qui a vécu cette atteinte, le danger reste « imminent » en permanence. 

Par l’EMDR on vient informer le cerveau que c’est du passé. Pour archiver cet événement, il faut aller au contact des émotions vécues lors du trauma… C’est en cela que le travail d’EMDR n’offre pas que des moments confortables : on vient rouvrir la blessure pour remettre les choses à leur juste place et permettre à cette ancienne fracture de bien cicatriser. 

Ça exige du praticien une bonne connaissance du psychotrauma, un savoir faire dans le domaine de l’accompagnement thérapeutique, beaucoup de tact et de douceur. Aussi, pour permettre à la personne de traverser le processus, le praticien vient d’abord renforcer les ressources, pour ancrer un sentiment de sécurité, de capacité, de confiance en soi, d’estime de soi. On ne revit pas le trauma de manière brutale : on est dans un cadre sécurisé, on est accompagné.

Au fil de la séance, les émotions difficiles refluent, la sensation de ressources positives réaugmente. Le cerveau se régénère, la compréhension se fait. A l’issue du protocole, on se perçoit différemment dans notre propre réalité, on se redresse et on se sent davantage « capable ». Nous n’avons pas tous les mêmes fonctionnements émotionnels et la même sensibilité. Selon les personnes et leur histoire ce sera émotionnellement intense et d’autres plus diffus. Le parcours sera parfois court et d’autres fois nécessitera plus de temps. C’est un accompagnement de moyen terme, un travail qui prend du temps. 

Mon parcours

Petite fille, je ne me demandais pas si ce que je percevais était vrai ou pas ; je me suis aperçue bien plus tard que ma réalité est différente de celle d'autres personnes. Enfant, j'avais la sensation que je pouvais bouger dans un autre espace, jouer dans mon lit à faire des sauts périlleux hors de mon corps... Et je m'amusais avec ça. Je disais à mes parents que des petites bêtes me montaient dessus, ou que j'étais un extra-terrestre : ils m'ont envoyée chez un psy qui m'a diagnostiqué... une très grande imagination.

Je pratiquais le piano pour mon plaisir quand à l’adolescence, une connexion puissante avec la musique s'est faite. J'ai dit "je veux être pianiste". J'ai choisi seule d'aller vers le conservatoire, j'ai participé à des concours internationaux et fait ma vie en tant que pianiste : c'est long et exigeant, dans un milieu difficile. J'y ai fait de très belles rencontres, dont celle de mon mari, pianiste lui aussi. Quand nous avons eu nos filles, nous avons choisi d’avoir une certaine sécurité financière en allant vers l'enseignement. C’est ainsi que je suis arrivée au conservatoire de Bordeaux, au poste de professeur et conseillère pédagogique de piano et accompagnement.

A partir de 2020, alors que j'étais dans le faire, le réussir, avec mon travail, mes enfants, la musique, mes élèves, et très sceptique envers toute notion d'invisible ou d'énergies, les perceptions présentes en moi depuis toujours ont commencé à s’imposées de plus en plus fort, à m’envahir. Des synchronicités se sont produites, des contacts avec des défunts, les sensations d'enfance de sortir de mon corps sont revenues, avec des émotions, des impressions particulières au contact des gens, sans prévenir... Je bloquais tout cela et refusais d'y prêter attention jusqu’au jour où j’ai reçu une communication tellement nette que j’ai accepté de m’ouvrir : j’ai lâché prise et j’ai laissé toutes ces sensations et cette énergie me traverser. Alors que j’imaginais devenir folle ou quitter mon corps pour de bon, je me suis ancrée sur terre. J'ai eu l'impression que mon âme était venue m'habiter, que j'acceptais qui j'étais, ça a été une expérience incroyable... Je venais de me reconnecter à cette partie de moi qui peut vivre hors du corps, qui vibre.

A compter de ce moment j'ai reçu des messages, des réponses à mes questions. Ça a été un beau travail de réparation, j’ai pu guérir des endroits de moi qui ont manqué d’amour. Cet éveil spirituel, cette “connexion” ne m’a plus jamais quitté et m’aide chaque jour à avancer sur mon propre chemin. Cependant, j’ai senti que je devais faire attention à ne pas me servir de ces nouvelles expériences spirituelles comme un nouvel eldorado, un échappatoire à ma vie, à mes douleurs, à mes difficultés. Il fallait aussi que cela prenne corps, dans la dimension quotidienne et incarnée de ma vie. Il fallait faire le lien entre cette ouverture spirituelle, et l’humain que je suis, avec son histoire et ses blessures profondes. J’ai commencé un travail thérapeutique. J’ai testé l’EMDR pour m’accompagner, et cette technique a été fulgurante pour moi : j’ai redécouvert de nombreux souvenirs traumatiques que j’avais choisi d’ignorer. En les soignant, je me suis libérée de couches d’égo, de protection, pour permettre à mon âme de venir mieux s’incarner.

En 2022 j'ai fait de nouveaux choix de vie : quitter mon job, repenser mon travail de pianiste, créer de nouveaux projets artistiques. Et puis développer cette activité de messagère et d'accompagnante. 

Je me suis formée à l’EMDR pour associer ce côté humain, incarné, au côté spirituel qui m’est intuitif. Je suis toujours en développement de ma pratique, qui évolue en même temps que moi. J’aime profondément explorer les capacités extra-sensorielles de l’humain que nous avons tous. Je continue chaque jour à découvrir de nouvelles sensations, de nouvelles compréhensions de notre réalité. Je continue aussi à me former dans le domaine de la psychologie pour mieux comprendre le fonctionnement de la psyché.

Février-avril 2023 : Formation en SBA (stimulation Bilatérale Alternée) ou EMDR : Ingrid Meunier EMDRandco : https://www.emdrandco.com. Formation de base + formation avancée. 

Comment ça se passe ?

  • La séance de canalisation

Lorsque je suis en séance de canalisation, je me rends totalement disponible pour la personne que j'accueille et pour entrer en connexion avec le monde invisible.  

La première partie est un dialogue, un questionnement sur vos problématiques, mes questions sont guidées elles aussi, intuitives. Elles permettent d’atterrir, de dégager un thème, de trouver le rythme, de se mettre en travail, de nous accorder… 

La personne se met à l’aise, assise ou allongée si elle le souhaite, selon sa manière personnelle de se relaxer et se remettre en connexion avec son corps.

Lorsque la connexion avec le monde invisible se fait, c’est l’imprévu qui intervient, toujours en douceur, en lien avec les thèmes évoqués. En fin de séance, j’ouvre aux questions directes ; on n’aura pas toujours la réponse que l’on aimerait recevoir. Parfois, elle a déjà été apportée dans le cœur de séance, mais elle est difficile à entendre pour le moment.

On discute de la manière dont vous avez vécu les choses, de l’état dans lequel vous vous sentez. Si certaines choses ont été inconfortables, on va re-focaliser sur le soutien, l’aide, l’amour, les belles énergies et belles perspectives qui sont toujours là pour chacun, afin de repartir dans sa vie plus éclairé avec une énergie nouvelle.

Je propose ces séances uniquement aux adultes.

  • L’accompagnement EMDR

Une première séance d’entretien permet de cerner la problématique et de tracer un plan d’accompagnement. Je propose des séances individuelles d’1h30 ou d’1h, nous décidons ensemble du rythme à adopter.

Durant une séance, on stimule le cerveau de manière bilatérale alternée, par le toucher, le visuel ou l’audio. On travaille d’abord le lieu sûr et les ressources. Puis lorsque la personne est prête, on choisit un souvenir ou une problématique à traiter. 

Lorsque l’on traite un souvenir traumatique, d’autres souvenirs peuvent être reliés. En tirant un fil, on traite aussi d’autres souvenirs associés. Le thérapeute accompagne ce processus mais on laisse aussi le plus possible les choses se faire naturellement, c’est le cerveau de la personne qui sait où aller : qu’est ce qui vient, quel souvenir, quel ressenti corporel, quelle émotion ?

Une phobie peut parfois se résoudre en une séance, mais plus le psychotrauma est complexe et intense, plus il faudra prendre son temps. Selon la capacité de résilience de la personne, l'accompagnement dure de 3 à 20 séances. Cela reste une thérapie brève, une neurothérapie, complémentaire d’autres formes de psychothérapies, mais elle peut pour un temps devenir le moyen privilégié de travailler sur soi.

En EMDR je suis ouverte à accueillir les enfants, les ados, notamment avec l’aide d’un jeu de cartes “Racont’Emoi d’Ingrid Meunier qui les aide à parler de leurs ressentis, de leurs émotions. 


Événements

Loading...

Prestations

Séance individuelle

80€

1h à 1h15

Cette séance a pour but de vous apporter du soutien dans votre vie. Elle peut répondre à un besoin d'avancer, de se libérer de certaines difficultés ou de vous reconnecter à votre Être profond.​ C'est aussi un soin énergétique puissant qui permet de faire circuler votre énergie vitale.

Canalisation Audio

40,00 €

Envoi d'un fichier audio personnel

Les messages audio que je canalise sont là pour vous donner un coup de pouce dans votre cheminement actuel. Lorsque que je réalise cet audio seule, le monde invisible et/ou vos défunts saisissent cette opportunité pour vous aider. C'est aussi un soin énergétique qui vous aidera à vous apaiser.

Séance EMDR

60,00 €

1h

La séance d’EMDR permet d’aller creuser dans les ressentis et de libérer l’émotion au rythme de chacun.


Séance individuelle

80€
1h à 1h15

Canalisation Audio

40,00 €
Envoi d'un fichier audio personnel

Séance EMDR

60,00 €
1h
Réservez Vous pouvez échanger avec Claire sans engagement

Séance individuelle

80€
1h à 1h15

Canalisation Audio

40,00 €
Envoi d'un fichier audio personnel

Séance EMDR

60,00 €
1h

Vous pouvez échanger avec Claire sans engagement

L'esprit cherche et c'est le cœur qui trouve.

— George Sand
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt.
En savoir plus Fermer