×
Voir tous
DÉVELOPPEMENT DE SOI
SANTÉ NATURELLE
BIEN-ÊTRE

Facilitatrice : sophrologie, Reiki, magnétisme

Mélissandre Cerdan

Présentation

Qui suis-je?

Dans la sophrologie, le Reiki ou le soin de magnétisme, je me sens facilitatrice de vie, de métamorphoses, de prises de conscience, de transcendance. Je n'apporte rien, tu as tout ce qu'il faut en toi. Quelle que soit la raison pour laquelle on se rencontre ou la pratique que tu souhaites expérimenter, on ne va pas changer qui tu es, on va permettre autre chose avec ce que tu es, ce que tu as

J'aide à mettre le doigt sur les ressources qu'on n'ose pas utiliser, à les mettre en lumière et les booster. Quand on parle de thérapies "holistiques", ça veut dire "toutes les sphères de la vie d'une personne". J'aime l'idée qu'on peut aborder tout ce qui ne va pas, dans tous les domaines, pour chercher ensemble le dénominateur commun et ouvrir les possibles.

Si l'on accepte le bon chez l'être humain, il faut en accepter l'ombre. Si je signe pour trouver que l'humanité est belle, j'accepte aussi sa capacité à ne pas l'être, les deux vont ensemble... C'est ça, se tourner vers l'autre. On ne traverse pas la vie sans souffrir, c'est le prix pour vivre cette expérience pleinement, dans ce qu'il y a de beau et bon à être humain, à être vivant.


Ma discipline et mon approche

Je pense que l'être humain peut transcender n'importe laquelle de ses expériences, pour ne plus en être victime, et les avoir à sa disposition. Ce qui a été douloureux pour nous est grave, important : il faut que ce soit dit, reconnu. Cependant ce qui nous est arrivé ne nous définit pas, ne nous redéfinit pas : cela nous enseigne des choses sur qui on est. Les émotions vécues sainement, sans déni, deviennent des ressources et des tremplins. On peut y trouver de l'énergie dans notre quotidien ensuite. C'est ce mouvement de transformation que j'accompagne.

On n'a pas besoin de se faire du mal pour évoluer. Quand on souffre, on est parfois à la recherche de quelque chose de "profond", d'une expérience spectaculaire de transformation, qui nous vienne de l'extérieur, qui nous brusque. Pourquoi ? Vouloir que quelqu'un nous "répare" quelque chose, ça peut être en soi une problématique : qu'est ce qui n'est pas accepté de soi ou en soi ? 

Quelle que soit la pratique pour laquelle on se rencontre, le dialogue est la clé. Ce sont des moments intimes, privés, où la confiance mutuelle laisse la place à tout ce que peut être la personne, sans aucun jugement. On est à l'abri, au chaud, dans un cocon. On parle... et on voit ce qui se passe. J'aime voir à quel point l'humanité est diverse et créative. Elle est un puits sans fond d'amour : tout tourne autour de sa recherche. 

  

  • Sophrologie : autonomie, compréhension, équilibre.

C'est une méthode psycho-corporelle qui relie mental, émotionnel et physique. Quand on a compris comment ce trio fonctionne, il devient beaucoup plus facile de faire évoluer son comportement et son relationnel pour s'adapter au monde, et adapter le monde à soi... J'aime bien dire qu'on est un peu comme un meuble en kit, et que la sophro est la "notice" qui va nous révéler dans quel ordre monter les choses, et à quoi sert la petite vis à laquelle on n'a pas trouvé de place... C'est apprendre à se connecter à ses ressentis, avoir conscience de ce qui se passe dans le corps au moment d'une émotion, à quel point notre histoire est insérée dans notre corps. C'est faire en sorte de retrouver un équilibre dans lequel on n'est plus spectateur de notre tableau de symptômes, mais d'avoir les clés pour comprendre, intégrer ce qui se passe en nous, savoir ce qui fait souffrir et pourquoi. 

La sophrologie règle un objectif après l'autre. On travaille ensemble sur une détermination d'objectif : ça peut être alléger une phobie, améliorer son sommeil, préparer un examen...J'applique des protocoles répartis en 4 grandes familles :

- la préparation mentale à un moment important : sportifs de haut niveau, artistes, prise de parole en public, gestion de l'image de soi... ou préparation à l'accouchement et à l'arrivée de bébé, par exemple

- l'accompagnement de comportements envahissants : accoutumances (tabac, alcool, nourriture), pulsions, tics, phobies... en complément de la prise en charge médicale.

- l'accompagnement d'un traitement médical : pour adapter son mode de vie, retrouver son quotidien, gérer les douleurs et participer activement à son rétablissement en cas de maladies chroniques et de long cours, de traitements lourds, de chocs chirurgicaux, fibromyalgies, douleurs diffuses, burn out, dépression sous traitement... La sophrologie ne se substitue jamais à un traitement médical, mais rend plus acteur de ce qu'on est en train de vivre, accompagne. Elle donne des ressources, permet d'avoir des outils, de faire connaissance avec un corps qui change ou qui présente des limites.

- amélioration du quotidien : situations liées à une angoisse ou à un stress, changement récent, troubles du sommeil, difficultés d'apprentissage, changement professionnel, parentalité, aide à un proche ...

J'aime accompagner les parents : il y a des moments où c'est difficile, où l'on a besoin d'appui et de tremplin pour traverser certaines phases ou accompagner des enfants en crise ou qui présentent des particulartités (profils particuliers, enfants hypersensibles ou TDAH). J'aime également beaucoup accompagner les aidants, les partenaires de vie de personnes en difficulté, toutes ces personnes fortes, qui portent de lourdes charges mentales en aidant une personne souffrant de maladie, d'addiction, du vieillissement : on attend beaucoup d'eux, et notamment un grand équilibre émotionnel. Continuer à s'occuper de soi, s'aider soi pour pouvoir gérer... Ça fait une pierre deux coups ! Aider l'aidant, c'est aussi aider la personne qui est accompagnée. 


  • Reiki : apaisement, rééquilibrage, ressourcement

Le Reiki est une énergie universelle, qui connecte le vivant, entre ciel et terre. Je ne me sens jamais seule quand je pratique, je ressens avec acuité la présence des animaux, du vivant, de la force et de l'intelligence de la vie, inépuisable. Cette énergie circule, fait communiquer chaque chose. Je demande la permission de l'utiliser, de la transmettre, pour un autre, toujours dans la bienveillance, la grâce, le remerciement. Je demande beaucoup, je remercie beaucoup, je me coupe de mes perceptions personnelles pour me mettre au service de cette énergie bienveillante. Je ne la mélange à rien, elle se suffit à elle-même.

C'est une technique bienfaisante sur les corps et les cœurs éplorés, dans des états émotionnels difficiles. Elle s'adresse à l'ensemble de la personne, à tout son corps, en apportant beaucoup de douceur. On se sent plus léger, plus apaisé, avec plus d'énergie. On se ressource. Une séance allume une lumière, nous aide à descendre en soi, à s'y promener, à explorer son corps, son chez soi, ses fondations : on repart avec une meilleure connaissance de soi.

La pratique du Reiki est codifiée et rigoureuse, ça s'apprend et ça s'exerce. Je pratique le Reiki Ushui, suite à un enseignement assez formel, respectueux de la tradition. Dans la pratique on s'ancre, on utilise l'énergie autour de soi pour la transvaser vers la personne et on rend à la nature ce qu'elle peut recycler. Le reiki doit être "juste" : ni trop, ni pas assez, "juste" ce dont on a besoin dans le moment présent, en faisant confiance à l'intelligence de l'univers. Chaque jour l'énergie est différente, dans chaque lieu, avec chaque personne.  Je travaille les mains au-dessus du corps ou en apposition. On reste habillé, allongé ou semi-assis sur une table de massage. Dans la séance la parole est importante, mais la pratique est au centre.


  • Magnétisme - Soin énergétique et spirituel, libération, métamorphose.

Il n'y a pas de protocole en magnétisme, mais des personnes. Très jeune j'ai pu développer une sensibilité, un instinct très fort, exprimer le ressenti de l'émotion de l'autre... et être accueillie avec cette particularité de me connecter à mon environnement, aux personnes autour de moi. 

Cette démarche répond à une demande de transformation, de changement. Comme pour le Reiki je travaille sur la personne habillée, en posant les mains sur elle. "On" m'ouvre la porte vers des informations personnelles liées aux événements traumatisants, aux sources des blocages affectifs ou des problèmes physiques. Ça relève d'informations profondes, ça peut bouleverser, ce n'est pas anodin. C'est accepter la résilience en touchant à ce qui est enfoui et qui peut être douloureux. Il faut être prêt pour ça. C'est une des plus belles manières de se rapprocher de l'humain en soi, c'est se voir, se focaliser sur soi.

Je ne donne pas d'informations si on ne me les demande pas. Je n'ai aucun droit d'imposer cela, d'aller dans des domaines intimes et privés, de faire effraction. Le consentement, c'est la base. On a le droit et toi et moi de dire non, à tout moment. 

Je conseille aux personnes d'écouter immédiatement leur intuition après la séance. Quelque chose se libère, et les trois jours qui suivent gagnent à être dédiés à nos besoins, à l'instinct, au plaisir. C'est le moment de vivre sans mentaliser, de se donner une permission. On voit alors les choses changer dans sa vie autour de soi. Nos âmes se rencontrent dans cette pratique, on se connaît, on se reconnaît. Je tisse des bracelets, je magnétise des objets, je peux offrir une pierre ou un objet qui va symboliser le souvenir de la séance.



Mon parcours

Je me sens ici et ailleurs, en même temps, depuis toujours, connectée à la nature, à ce qui est là.  J'ai eu la chance d'être accueillie dans tout ce que j'étais par mon entourage, y compris avec mes perceptions particulières et mon univers à moi. On m'a appris toute petite à ne pas faire de mal, à ne pas tuer un insecte, à observer la nature, les plantes, pourquoi ça pousse là... L'idée que tout est relié, que tout nous traverse en permanence, c'est la philosophie de vie que j'ai reçue en réponse à mes questions d'enfant. 

Je vivais mal la souffrance et l'injustice autour de moi car je percevais les émotions, les souvenirs, les histoires des personnes que je rencontrais. J'avais mon petit monde, je ne me sentais jamais seule et je m'entourais d'objets particuliers, de gri-gris. Il se passe quelque chose dans les objets, qui portent des énergies, des messages, des sensations et je suis restée très sensible à cela. 

J'ai fait de longues études dans l'événementiel, spécialisées en spectacle vivant. J'allais un peu partout  en France répondre à des appels d'offre destinés à améliorer des difficultés sociales et à sortir de l'isolement par la culture et la création. On faisait émerger des programmes, des festivals, des lieux, avec des artistes, en lien avec les instances locales. J'ai rencontré beaucoup de personnes d'horizons très divers, parfois dans de grandes souffrances, c'était la partie la plus intéressante de mon travail. Une chose revenait toujours : ce que ces personnes m'apportaient n'avait pas de prix. On m'a enseigné des leçons, des parcours, des histoires. C'est moi qui me faisais aider !

J'ai compris que la culture apportait de belles choses, mais que je pouvais aider davantage. J'ai décidé d'être autonome dans la manière dont je veux aider et créer, sans intermédiaire, et donner des outils solides pour permettre aux personnes d'être autonomes. J'ai cette appétence pour l'être humain, c'est mon travail. Les gens qui viennent consulter m'apportent énormément.


2019 - Reiki niveau 1 - Initiation Reiki reçue - Anne Wojtyna

2020 - Reiki niveau 2 - Initiation Praticienne Reiki - Anne Wojtyna

Reiki Niveau 3 - Initiation Maître Reiki : prévu printemps 2022 - Anne Wojtyna

Février - juin 2021 - Sophrologie - IFS Ecole de Catherine Aliotta adhérente à la chambre syndicale de la sophrologie - J'ai acquis le titre de sophrologue, je suis en cours de certification RNCP (répertoire national des certifications professionnelles). C'est une école assez protocolaire, orientée objectif et efficacité, qui m'a permis d'étudier intensivement et d'acquérir une boîte à outils solide et complète. Ma formation et mon expérience professionnelle de médiatrice auprès de publics difficiles m'ont également permis d'utiliser mes savoir-être dans la relation d'aide.


Comment ça se passe ?

En Sophrologie 

Un protocole de sophrologie comprend de 6 à 12 séances, rarement en dessous, mais jamais au-dessus. C'est une méthode de thérapie brève. 

  • Le suivi : la séance de rencontre sert à la fixation de l'objectif et du temps que l'on se donne. A partir de cet échange, je crée un protocole personnalisé en plusieurs étapes. On validera les acquis à chaque séance, tous les 6 à 10 jours, avant de passer à l'étape suivante.C'est un apprentissage progressif. On fait les exercices ensemble, qui seront à refaire à la maison, et la semaine suivante on fait le point. A la dernière séance, on valide l'accompagnement. Cela ne veut pas dire qu'on aura réglé complètement la problématique, mais qu'on aura tous les outils nécessaires et le comportement adéquat pour trouver soi-même une solution durable. Il ne s'agit pas de promettre un résultat, mais des compétences, des leviers, et la capacité à les mettre en œuvre. Il est important de terminer l'accompagnement, et si l'envie de poursuivre est là, de se laisser un mois avant de se revoir, pour prendre le temps d'intégrer dans le corps, l'émotionnel, et se laisser un peu tranquille ! On reviendra pour une problématique différente.

  • La séance : j'aurai défini un parcours d'accompagnement détaillant les exercices, séances par séance. A chaque rencontre, on parle quelques minutes du quotidien, de la problématique abordée, de la manière dont elle se vit en ce moment. Je propose des exercices de relaxation dynamique : respiration, détente, contraction et décontraction musculaire. On les pratique debout, jusqu'à ce que la personne puisse les refaire seule. On débriefe, on voit quels exercices la personne préfère, on parle des ressentis. On passe ensuite à la sophronisation, qui est un état proche de l'hypnose, dans lequel je propose un scénario de visualisations que j'écris à chaque fois exclusivement pour la personne.

  • Pour qui ? Toute personne volontaire, à partir de 3 ans. De 3 à 6 ans, la séance a lieu avec les parents : le parent peut être témoin, ou s'engager dans un parcours parent-enfant, dans lequel il va travailler aussi. Les séances sont plus courtes pour les enfants, que je peux recevoir seuls s'ils le souhaitent à partir de 6 ans. L'accompagnement parent-enfant peut aller jusqu'à l'adolescence. Je peux aussi proposer une formule personnalisée de "suivi familial", pour 3 personnes. 


En Reiki - Magnétisme

Il ne s'agit pas d'un suivi mais de séances ponctuelles, au besoin.  Les séances durent 1h30 pour le magnétisme, 1h pour le Reiki

Au moment de la séance, je suis totalement immergée dans l'univers de la personne, je peux ressentir des choses, voir des images, entendre des mots, avoir des perceptions sensorielles. Je vis ce que la personne a vécu ou est en train de vivre, ce qui est en train de lui arriver m'arrive à moi, je peux le nommer mais ce n'est pas à moi, je ne me l'approprie pas. J'ai comme l'impression d'un conduit, temporaire, qui relie mon corps au corps de la personne. Des choses la quittent, qui me traversent, prennent forme à travers mon expérience, on les laisse se transformer, rejoindre une autre place dans l'univers. A la place, s'installe autre chose : de la bienveillance, de la lumière, de l'amour, de la clarté, de la chaleur qui passent par le même canal de reliance. A la fin de la séance, c'est comme si on avait "nettoyé". Ensuite on discute, je m'assure que la personne se sent bien, qu'elle est en état de repartir. On peut avoir l'impression d'être dans un état second, de percevoir les choses plus intensément. J'invite à en profiter ! Il est recommandé de se reposer, de boire beaucoup. Parfois un effet rebond, avec un sentiment ou des sensations de déséquilibre, ça n'arrive pas souvent, mais c'est un signe d'adaptation, c'est la séance qui continue, le corps qui s'ajuste. Ça ne dure jamais plus de 3 jours, il est important de m'appeler, d'en parler si ça arrive.

Le soin énergétique doit bénéficier du temps, je laisse passer au minimum 21 jours entre deux soins, un temps équilibrant pour intégrer un changement. Il ne s'agit pas d'être dépendant de la pratique. Je propose de faire une séance. De voir ce qui se passe. Je propose qu'on se rappelle, de se donner des nouvelles. Naturellement, les personnes reviennent souvent au bout de 6 mois : les choses ont évolué mais si la problématique se re-présente sous une autre forme, il s'agira de l'apaiser dans un nouveau contexte. 


Prestations

Séance de sophrologie

65,00 €

1h

La séance de rencontre dure 1h30, au même prix. Facturation possible pour la prise en charge par les mutuelles.

Reiki

60,00 €

1h

Pratique énergétique d'apaisement et de rééquilibrage. Possibilité de paiement en plusieurs fois, tarif réduit pour les étudiants et personnes en précarité.

Magnétisme

80,00 €

1h30

Pratique énergétique et spirituelle, de libération et de métamorphose. Possibilité de paiement en plusieurs fois, tarif réduit pour les étudiants et personnes en précarité.

La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre

— Mahatma Gandhi
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt.
En savoir plus Fermer