×
Voir tous
SANTÉ NATURELLE

Transe-guérisseuse

Amélie Raimbaud

Possibilité de consultation à distance

Présentation

Qui suis-je?

Je suis "transe-guérisseuse*", un terme que j'ai traduit à partir de "trance-healing" en anglais, en découvrant que d'autres personnes vivent ce que je vis. J'ai fait connaissance avec l'état de transe lors d'un soin sonore, et cet état de conscience modifié m'a guidée vers des gestes de soin*. Cet état dans lequel je peux me placer dès que je le souhaite est une transe médiumnique, une forme de "médiumnité de guérison*", avec transfert d'une énergie de guérison du monde spirituel au monde des vivants. Mes mains sont utilisées par le monde spirituel, pour le mieux-être des personnes, avec le soutien de la musique. "Magnétiseur" ou "énergéticien" serait le terme qu'on utilise le plus couramment en France, pour désigner une transformation de la personne dans des plans subtils et énergétiques. Il y a "transe-formation" ! J'étais faite pour ça, et mon âme (la partie la plus élevée, la plus sage de mon être) sait quoi faire... C’est ma mission de vie.

Je réside pour un temps à l'Ile de la Réunion et propose mes soins à distance aux bordelais et autres lecteurs de cette page ! 
Pour me rencontrer, vous pouvez prendre rdv les lundis, mercredis et samedis au 20C Allée Saramito, Saint-Pierre 97410, La Réunion.
Mon numéro de téléphone à la Réunion est : +262 692 253 733.
Mon agenda en ligne : https://calendly.com/raimbaudamelie/seance-de-transe-guerison-presentiel 

*Les termes "soin" ,"guérison" , "guérisseuse" employés dans cette page sont à comprendre dans leur sens ancestral, du "prendre soin", de la "guérison spirituelle", des médecines traditionnelles des peuples. Choisir une approche énergétique est une démarche personnelle, qui aborde les plans symboliques de l'être. Elle engage votre responsabilité et votre discernement. Si vous souffrez d'une pathologie physique ou psychique, une prise en charge médicale et/ou psychiatrique est nécessaire et une pratique énergétique ne peut en aucun cas s'y substituer.


Ma discipline et mon approche

Ma discipline est intuitive. Je ferme les yeux, je me concentre sur mes mains, je lâche prise, je coupe le mental (partie gauche du cerveau) et je me laisse porter... avec le soutien de la musique, qui a toujours apporté l'équilibre à ma vie, m'ancre dans la joie, me ramène à la Terre et élève mon taux vibratoire. 

J'ai été guidée vers ma pratique sans la rechercher. Un jour, au cours d'un massage que je donnais, mes mains se sont mises à bouger sans que je les commande. Des techniques se sont présentées seules : balayages, frottements, appuis, massage, reflexologie... Je pense que c'est en lien avec les traditions de guérison anciennes, les sorciers, les chamanes, peut-être avec des vies antérieures ou un accès aux ressources cachées du psychisme ?  La "médecine par les mains" a toujours été là et j'ai un profond respect pour les traditions de guérison qui ont été oubliées chez nous. "Pose ta main sur la douleur et dis que la douleur s'en aille" est une phrase retrouvée dans le papyrus Ebers, âgé de 3500 ans, et l'un des plus anciens traités de médecine connus. On vit dans une culture cartésienne, dans l'un des pays les plus fermés à cela, et je suis fière et heureuse d'œuvrer pour redonner une place aux vieilles médecines des peuples.

Mes mains sont utilisées par le monde spirituel. Je reste focalisée dans l'amour, je demande la disparition de la douleur, un passage de la douleur à la douceur. Il y a des moments d'amour pur ! Je reste consciente, traversée par des émotions, des ressentis. Je n'essaie pas de comprendre ce qui se passe au moment où ça se passe. Je ne cherche pas, j'agis. Il n'est pas nécessaire d'analyser ou de comprendre. Je suis une intermédiaire, un canal. Je ne pose pas de diagnostic : le job est fait !

Chaque séance est différente, je ne sais pas à l’avance sur quelles zones du corps mes mains vont passer. On ne peut jamais prédire non plus quels seront les effets sur une personne, s'ils seront clairs ou diffus, s'il y aura transformation physique ou intérieure... Lorsqu'on entreprend cette démarche, que l'on se détend, qu'on laisse aller son corps en offrant sa confiance, on transforme toujours quelque chose de profond en soi, et on se fait du bien.

Pour prendre confiance dans ma pratique, il a été important pour moi de constater des résultats tangibles. On m'a rapporté des changements positifs sur l'état général et la santé, du soulagement dans des difficultés liées à des baisses de régime et fatigue, des états de stress et d'angoisse, d'abattement et tristesse, d'agressivité, avec notamment des vomissements inhabituels, des terreurs nocturnes ou des phobies, des douleurs chroniques, un déséquilibre hormonal ou des bouffées de chaleur. J'ai pu contribuer à soulager les effets secondaires de traitements, aider à la préparation mentale et la récupération sportive... J'ai aidé également certaines personnes à couper des liens énergétiques toxiques avec certains membres de leur entourage. Les changements sont liées à chaque personne, et ne sont jamais prédictibles, mais je constate à chaque soin* un moment de prise de conscience : on comprend quelque chose de nouveau à propos de soi, et cela peut conduire à des déblocages, parfois immédiats, parfois lents, parfois étonnants, parfois très subtils.

Ce qui "guérit" en soi vient d'une mise en mouvement de la personne elle-même, que j'accompagne au contact des énergies spirituelles.


Mon parcours

Depuis que je suis toute petite je suis très sensible, sans doute "hypersensible", et depuis longtemps je capte les émotions et l'énergie qui m'entourent. Enfant, je sentais par exemple quand une phrase avait pu blesser quelqu'un, et l'émotion provoquée : c'est la "clairsentience" ou la perception claire, une forme d'empathie psychique. J'entends également des messages, c'est la "clairaudience", une capacité sur laquelle j'ai mis des mots récemment. Grâce à ces perceptions, j'ai pu être avertie de dangers, être soutenue dans les moments difficiles. A présent, je sais que je suis guidée, que mon chemin était d’en prendre conscience et de proposer des séances au service de l’autre.

J'ai vécu une première partie de ma vie en cherchant à faire un peu comme tout le monde, à répondre aux attentes en suivant un chemin "typique", même si je trouvais ça bizarre... Mais j'ai bien joué le jeu ! A la sortie du lycée on m'a conseillé des études de gestion. J'ai appris la compta, commencé à travailler dans ce domaine, et j'ai tout de suite eu envie de me former à autre chose. Je me suis ensuite tournée vers une passion, l'informatique - au tout départ je me suis formée en autodidacte sur Windows 95, j'étais un peu geek... J'ai ensuite travaillé avec cette double compétence pour un logiciel de compta, puis un logiciel de gestion de cabinet médical. J’ai travaillé pendant dix ans au sein de services clients, dans le rapport à l'humain, à l'empathie, avec pour mission d’aider les gens. J'ai côtoyé tous les types de personnalités, appris à m'y adapter, à les accueillir avec patience, en gérant mes propres émotions... et j'ai développé une forme d'intuition et de télépathie.

J'ai vécu un deuil puis une crise transformatrice avec l'épuisement professionnel. J'ai dû quitter mon travail, me reposer. J'ai pris conscience que je ne souhaitais plus travailler dans un cadre hiérarchique. J’ai suivi une formation de musicothérapie. J'ai beaucoup lu, je me suis interrogée sur la fin de vie, les questions existentielles, et pendant ce temps de réflexion où je cherchais ma voie, j'ai rencontré des thérapeutes en musicothérapie et sonothérapie. J'ai rencontré la transe lors d'un soin sonore. Ce fut un immense moment, plein d'émotions, d’extase, le début de quelque chose, une deuxième naissance. J'ai expérimenté et approfondi ces transes en travaillant à distance avec le soutien d'un groupe de thérapeutes, et découvert qu'elles avaient un effet sur les besoins des personnes.

Depuis toute petite, j'ai également une passion pour les animaux et la musique. J'écoutais les vinyles & CD de mon papa avec curiosité. Pendant mes soins, même à distance, j'ai constamment de la musique dans les oreilles, c'est ce qui m'ancre, me relie au réel. Depuis trois ans, je fais aussi de la radio. J'assure quelques émissions pour mettre en avant artistes émergents et sorties d'albums. Cela rejoint mon rôle d'intermédiaire, de canal : être entre les artistes et les auditeurs, c'est permettre à de nouvelles énergies de circuler !


Comment ça se passe ?

J’ai un entretien préalable avant chaque séance. Je demande aux guides si je peux répondre ou non à ce besoin, il arrive que je ne puisse pas. Je recueille des informations sur le contexte et on dresse un état des lieux de ce qui fait problème. Lorsqu'on se rencontre j'explique simplement comment ça va se passer, on discute, on installe la confiance. Je peux demander à la personne si elle préfère un style de musique en particulier (musique classique, musique de relaxation, musique lounge, musique chamanique), de façon à personnaliser la séance. La musique elle-même fait partie du soin !

La personne reste habillée, allongée comme pour un massage, sur le dos ou sur le ventre - parfois on se retourne en milieu de séance. En début de séance, je demande toujours le consentement au niveau du toucher, je m’adapte en fonction. Je laisse mes mains bouger, en balayages au-dessus du corps, frottements, massages... Je me déplace autour de la table et ça peut être physique pour moi, j'ai tendance à beaucoup bouger, à agiter rapidement ma main droite, à souffler. Je peux parfois faire des pressions, suivre une ligne sur le corps, appuyer sur les pieds, toucher le visage, la tête... tout en douceur.

Il est possible pour la personne de ressentir des sensations ou non, parfois de pleurer, notamment en fin de séance. Selon les personnes on peut avoir des flashes, des messages, des sensations de froid, de chaud, de courant électrique... Dans tous les cas on ressent une vraie relaxation, entre veille et sommeil, avec l'aide du contexte énergétique et de la musique. 

Une séance dure entre 30 minutes et deux heures. Le temps est un peu à part dans ce genre de pratique. Je m'arrête quand je sens que c'est terminé. 

Après une séance, qu’elle soit en présentiel ou à distance, on peut être un peu fatigué et il est important de boire beaucoup d'eau, comme après un massage, pour laisser le corps évacuer les toxines.

Je propose chaque séance comme unique, et non un suivi. Ce qui soulage peut ne soulager qu'un temps, on reviendra ou non en fonction des besoins. Un forfait peut être envisagé pour des personnes soumises à un traitement long qui souhaitent un accompagnement pour mieux vivre des effets secondaires (notamment en cas de chimiothérapie, radiothérapie, avec l'aval du médecin).


Prestations

Séance de transe-guérison / La Réunion

70,00 €

2h maximum

Nous nous entretenons au téléphone avant le rendez-vous au sujet de ce qui est attendu. Une séance a sa durée propre, selon ce qui se présente, et dure maximum 1 heure. Actuellement les séances en présenciel sont proposées à l'Ile de la Réunion, les jeudis (8h-19h) au centre Seconde Vie Réunion, 466 Chemin Badamier, Saint-Pierre.

Séance à distance

50,00 €

1h

Une séance a distance a absolument le même impact qu'en présenciel, et je le pratique de la même manière, en pendant un temps individualisé. C'est la formule privilégiée pour les enfants de moins de 12 ans.

Quand ils auront coupé le dernier arbre, pollué le dernier ruisseau, pêché le dernier poisson. Alors ils s’apercevront que l’argent ne se mange pas.

— Sitting Bull
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt.
En savoir plus Fermer