×
Voir tous
DÉVELOPPEMENT DE SOI
SANTÉ NATURELLE

Ayurvéda, chamanisme

Priscilla Galvan

Possibilité de consultation à distance

Présentation

Qui suis-je?

Je m'appelle Priscilla. Psychomotricienne de formation, j'exerce toujours auprès de jeunes handicapés mentaux, et je propose un accompagnement holistique aux personnes en quête d'apaisement et de bien-être. En plus de la thérapie à médiation corporelle qui fait partie de mon métier, j'ai développé mes compétences dans d'autres domaines, notamment l'hygiène de vie par l'Ayurveda que je transmets aujourd'hui. J'ai développé mon intuition en pratiquant le massage, dans lequel la transmission de mes perceptions médiumniques et énergétiques s'est invitée. C'est ce qui m'a conduite à me former, à titre personnel d'abord, aux pratiques chamaniques que je propose désormais en soins* individuels.

*Le terme "soin" parfois employé dans cette page est à comprendre dans son sens ancestral du "prendre soin" et se rattache aux médecines traditionnelles des peuples. Choisir une approche chamanique est une démarche personnelle qui aborde les plans symboliques de l'être. Elle engage votre responsabilité et votre discernement. Si vous souffrez d'une pathologie physique ou psychique, un suivi médical et/ou psychiatrique est nécessaire, et le soin chamanique ne peut en aucun cas s'y substituer.

Ma discipline et mon approche

Psychomotricienne de formation, j'ai longtemps travaillé avec les outils de la thérapie à médiation corporelle, un versant de ce métier qui intègre l'art-thérapie, la relaxation, la musicothérapie... Une pratique qui permet de faire émerger par le corps les processus psychiques qui ne se disent pas, en faisant appel à toute la sensorialité. J'ai développé certaines de mes techniques lors de périodes de travail en milieu hospitalier auprès de personnes atteintes de psychoses et de personnes en grande souffrance. Le corps ne ment pas, il a une mémoire propre qui s'exprime par les sensations. Depuis longtemps, je constate l'importance pour l'équilibre psychique du soin apporté au corps, et la puissance des pratiques où sans passer par l'analyse, on touche aux mémoires de son corps, dans un état de relaxation qui amplifie la sensation. Après avoir durant des années accompagné les personnes au long cours, de manière régulière, j'ai évolué dans ma pratique. J'ai découvert des techniques qui, couplées à mon intuition, offrent des guidances qui peuvent se vivre "à la séance" et qui transforment toujours énormément les choses. 

La guidance chamanique

J'ai toujours ressenti la présence de quelque chose de "mystique", d'un au-delà de la vie présente ; cela ne m'a pas empêchée d'étudier et de pratiquer des disciplines d'accompagnement classiques. Pourtant, au moment d'une difficulté dans ma vie, j'ai senti clairement que j'avais besoin d'aller rechercher les causes et les solutions dans cet invisible, au-delà de moi. Je suis allée vers le tambour, les pratiques chamaniques, et j'y ai trouvé de vraies belles réponses. J'ai choisi de m'y former auprès de la FSS, Foundation for Shamanic Studies. Dès le premier stage, j'ai expérimenté intensément la notion d'incorporation par les "esprits". C'est une sensation de transe extraordinaire, qui aiguise la sensibilité, apporte énormément de joie, et m’a transmis des clés concrètes pour avancer. C'est devenu ma manière de pratiquer,  avec le soutien du chant qui s'est ajouté naturellement au fil des séances.

Ce sont les "guides", ou les "esprits" qui m'accompagnent, qui font le travail. Chacun d'entre eux a sa spécialité, "connaît son travail". Rien ne peut se forcer, et surtout il ne s'agit pas de se donner d'objectif de résultat. Je vois ce qu'il y a à voir, parfois ce n'est pas grand chose, mais ce n'est jamais "rien"... et c'est toujours en accord avec ce que la personne vient chercher.

Je fais la séance de manière intuitive, d'un bloc. La personne reste allongée, détendue, et je voyage au tambour. Je demande aux guides de ne me montrer que ce qui pourra être raconté, et je le délivre à la fin. C'est à chaque fois différent, intime, personnel... Dans un premier temps du voyage, l'un de mes esprits alliés fait le diagnostic, "scanne" le corps de la personne. Je peux ressentir des présences qui lui sont rattachées, souvent de proches défunts auxquels j'apporte de la lumière et les aident à passer leur chemin. Il peut aussi s'agir d'entités sombres qui n'ont pas leur place ici, et qui doivent quitter l'énergie de la personne. Je fais les gestes qui me sont montrés, je laisse mon tambour, je pose mes mains aux endroits signalés. Je ressens ce qui se passe dans mon corps, parfois je vois des choses. J'extrais en aspirant, ou par un feu symbolique, avec l'aide des esprits qui parfois me parlent et me racontent pourquoi c'est là. Je retire des choses, j'en mets, ce sont les mouvements traditionnels d'extractions et de recouvrement. Car après l'extraction, la place est faite pour de nouvelles choses... Les cadeaux arrivent, reliés au ciel, à la lumière ; ce sont des trésors, des objets, des parts d'âme, qui se déposent sur le corps. Je les souffle, ou je peux toucher la personne pour que ça circule dans son corps. 

Pendant le soin, je demande à la personne si elle souhaite voyager elle-même, recevoir des messages. Il se peut donc, en deuxième partie de la séance, selon les propositions des esprits, que je propose un voyage à la personne pour qu'elle entre en contact avec ses guides, vive des histoires initiatiques, et cicatrise par son action propre des traumatismes du passé. Cela ressemble beaucoup à de l’hypnose, pour ceux qui connaissent. Je vais guider par la voix, pour qu'elle visualise elle-même ce que les esprits ont à lui dire, ou bien rencontre une part de soi... J'interroge, je propose de guérir ce qui se présente, de le transformer, de l'intégrer. Ça devient un dialogue. C’est une expérience émotionnelle forte où la personne se reconnecte à des parts meurtries d’elle-même, afin de les évacuer et les intégrer paisiblement. C'est souvent bouleversant, parfois déstabilisant, mais au bout du compte, l'amour et la joie sont toujours au rendez-vous.

Le chamanisme et la psychothérapie sont des alliés qui peuvent répondre aux mêmes questions, mais pas sur les mêmes plans. Le chamanisme offre une réponse décalée, non-ordinaire, un autre angle de vue. Il est intéressant quand on est déjà en travail personnel mais que l'on stagne autour d'un sujet sans parvenir à le résoudre, que l'on tourne en rond et que l'on sent que ça se passe dans la dimension spirituelle, transgénérationnelle ou  encore dans les vies antérieures. Il répond aussi à toute envie de développement personnel, d'exploration spirituelle, de nettoyage, de complétude, de levée des blocages psychiques ou relationnels. Ce qui compte, c'est la demande de la personne que j'accueille, son besoin. Les esprits y répondent toujours de façon juste et adaptée, ici et maintenant.

 

La guidance ayurvédique

 L'Ayurvéda est née en Inde, elle est considérée comme la plus ancienne médecine holistique du monde. C'est autant une médecine traditionnelle qu'un art de vivre et une relation spirituelle au monde. J'accompagne la démarche de personnes qui ont conscience que leur corps est un don précieux, qui souhaitent vraiment être à l'écoute d'eux- mêmes et sont prêts à appliquer des changements dans leur vie, principalement dans leur alimentation.  C'est une médecine globale en lien avec les émotions, dans laquelle on se remet en question dans l'intention de mieux s'occuper de soi. 

Aujourd'hui, j'intègre la dimension de guidance spirituelle dans les consultations d'Ayurveda. On commence toujours la séance par une petite méditation, une mise en présence. Je prends le pouls, je regarde les ongles, la langue, et je questionne assez longuement sur le métabolisme, le quotidien de la personne... Et puisqu'on travaille sur des déséquilibres, je pratique également un diagnostic chamanique au tambour. Je me connecte, simplement, pour que mon savoir "scolaire" de l'ayurveda et la problématique de la personne se rencontrent. Les plantes ont une sagesse qui vient parler, en fonction de ce que je sais...

Soutenir sa santé par l'Ayurveda passe pour une grande part par l'alimentation. Je propose des conseils d'hygiène de vie, notamment alimentaires. Formée à la pharmacopée, je peux proposer des ajouts de plantes ou de poudres ayurvédiques. Je propose des plantes locales, selon les travaux en botanique du Vedya Atreya-Smith qui a fait des recherches pour adapter les formules de plantes indiennes avec des corrélations de plantes locales. Rien n'est imposé, tout est proposé ! L'ayurveda n'est pas dogmatique, c'est un choix personnel et une adaptation personnalisée qui conduit à avoir du plaisir à être en relation avec le monde, y compris avec son alimentation.

C'est une démarche particulièrement aidante pour soulager des symptômes physiologiques sensibles à la régulation de l'alimentation : maladies auto immunes, problèmes digestifs, problèmes de peau, ménopause... La personne repart avec des conseils d'hygiène de vie personnalisés, aussi bien sur le plan théorique que spirituel. L'apport chamanique donne un coup de main, une impulsion qui apaiser la difficulté émotionnelle (qui souvent impacte le lien à la nourriture et inversement) et aide aussi à tenir l'effort, l'engagement nécessaire au changement dans son quotidien.

Mon parcours

Adolescente je voulais être psychiatre, mais après la première année de médecine j'ai choisi la psychomotricité. C'est la partie psychosomatique, au sens noble du lien corps-esprit, qui m'a fascinée et continue à m'intéresser. En tant que psychomotricienne j'ai travaillé en prison, auprès des personnes en passage à l'acte, en perte de soi. Je continue à travailler en crèche, et auprès d'ados déficients mentaux légers. Je propose des thérapies individuelles en complément de cette activité. Le choix de l'ayurveda part de ma propre expérience : cette approche m'a permis de régler des difficultés alimentaires et de retrouver la santé. Ca a m'a "sauvée" de mes intolérances alimentaires, mais aussi de comportements déséquilibrés. Aujourd'hui je suis en paix avec la nourriture, je me fais plaisir, je suis à l'écoute de moi et c'est ce bien-être que j'ai envie de transmettre. Je me suis formée également en Massage Tuina (énergétique traditionnelle chinoise), et c'est dans la pratique du massage qu'un jour je me suis sentie comme "connectée", en vibration, traversée par une lumière qui me dépassait... J'ai démarré un cheminement spirituel pour comprendre ce qui se passait pour moi, en passant par beaucoup de rencontres, de lectures, d'expériences. Par la suite, en massant, j'ai commencé à avoir des "flashs", notamment liés aux traumatismes anciens des personnes. C'est déjà consciente de ma pratique énergétique et médiumnique, dans le besoin d'aller plus loin, que je me suis formée aux pratiques chamaniques auprès de la FSS, avec Alexandra Viverge puis Laurent Huguelit. Cela m'a apporté du cadre, des rencontres, et une véritable formation pratique. 

2018 à ce jour - Foundation for Shamanic Studies - Stage de base, Extractions, La mort et au delà, Recouvrement d'âme. 

Thérapeute Ayurvédique - Ecole Ayurveda Source - Alex Duncan - Formation d'une année comportant 200 h de présenciel et 400 h de travail personnel.

Massage Tui Na - formation reçue à Tuina Bordeaux auprès de Vincente Leroy- Praticienne en Médecine Traditionnelle Chinoise

Psychomotricienne - Diplôme d'Etat de l'Université Bordeaux 2 (Formation Bac +3)

Comment ça se passe ?

La Guidance Chamanique.

Elle s'adresse à tout le monde, notamment aux adolescents à partir de 13 ans, pour lesquels j'adapte la séance en utilisant la relaxation avec visualisation. On reste allongé, détendu, pendant toute la séance.

Dans les quelques jours qui suivent on peut ressentir des émotions, avoir des manifestations physiques inattendues : il ne s'agit pas de s'y attacher, c'est à laisser passer, c'est la poursuite du soin, des choses se nettoient. Pour certains c'est notable, pour d'autres ce sera tout doux... Le travail chamanique est très direct, il s'affranchit du temps. La transformation souhaitable pour vous le jour où vous venez s'opère ce jour là. Si on le souhaite et qu'on en ressent le besoin on peut revenir, mais la problématique sera différente, et ce n'est pas souhaitable avant au moins trois semaines à un mois.  Entre 3 et 6 mois plus tard, c'est bien, il faut laisser du temps au temps !

La Guidance Ayurvédique.

La première séance dure 1h30 et consiste en un diagnostic ayurvédique : il s'agit de comprendre le déséquilibre, de proposer des solutions pour le réguler. J'utilise mon tambour et le voyage chamanique pour compléter le diagnostic et apporter un coup de pouce énergétique. Lors de la deuxième séance, 1 à 3 mois plus tard, on fait l'état des lieux des changements, et on dresse un bilan complet, avec constitution. Les déséquilibres ayant été corrigés, on peut passer à l'hygiène du quotidien. C'est un bilan psycho-corporel et ayurvédique global. L'accompagnement et le suivi peuvent se faire par e-mail au besoin, sur des difficultés particulières ou un besoin d'ajustement entre deux séances... Il arrive que les changements aient des effets désagréables à certaines périodes, car le corps lorsqu'il se nettoie fait parfois remonter des déséquilibres et des désagréments. Il arrive aussi qu'on se décourage, et enfin... ce n'est pas une science exacte. C'est fait pour aller bien et vivre bien, donc il ne faut pas hésiter à réajuster ce qui ne fonctionne pas !

Tarifs solidaires : je propose aux personnes soucieuses de leur bien-être mais ayant peu de moyens des réductions de prix selon le quotient familial, sur justificatif



Prestations

Guidance et soin* chamanique

70,00 €

2h

Après échange, la séance en elle-même dure environ 1h30. Prévoir de pouvoir être au calme et se reposer ensuite est l'idéal. Un paiement en deux fois est proposé si nécessaire.

Guidance ayurvédique

70,00 €

2h

La guidance ayurvédique offre un échange qui permet de mieux comprendre et corriger des déséquilibres physiologiques à l'aide de l'Ayurveda. Elle comprend un soin* chamanique de 30 minutes. Un paiement en deux fois est proposé si nécessaire.

Suivi ponctuel ayurveda

50,00 €

1h

La séance de suivi, 1 à 3 mois après la précédente, permet de faire le point sur l'hygiène de vie, de préciser le bilan et l'approche. L'entrevue s'impose lorsqu'il y a beaucoup de questions à régler, mais le suivi peut aussi se faire à distance, au téléphone, par visio ou par échange de mails.

On peut tout dominer par la raison, laissons donc les fontaines du sentiment et de l'intuition jaillir un peu elles aussi.

— Etty Hillesum
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d’intérêt.
En savoir plus Fermer